Comment tailler le figuier ?

La figue constitue l’un des fruits rares prisés depuis la nuit des temps. Elle est présente dans certains pays couvrant la région méditerranée, comme l’Arabie, la Syrie et la Turquie. La taille est un aspect important qui permet de distinguer ce fruit. De ce fait, la figue exige un entretien particulier. Comment alors tailler le figuier ? Découvrez la réponse dans cet article !

Taille de reproduction

La taille de reproduction est la première méthode d’étalage des figues. Encore connue sous la dénomination de « taille d’élevage », elle est réalisée au cours des premières années qui suivent la plantation de la plante de figue. Cet entretien permet de donner la forme désirée à sa plante. Raison de plus pour effectuer cette tâche. Pour ce faire, il suffit d’utiliser les sécateurs. Grâce à ceci, vos plantes de figues peuvent croître rapidement. Elles sont à voir ici. Pour information, les figuiers sont généralement cultivés dans un buisson ou un vase globulaire.

Taille de production

Bien entendu, il est question de la deuxième technique d’étalage des figues. L’intervention au cours de la phase de reproduction facilite celle de production. C’est ici qu’on travaille la coupe de retour. Il s’agit de la branche qui est justement coupée en haut d’une autre latérale. Cela détourne ainsi la croissance vers la branche la plus jeune qu’est celle latérale.
Par cette opération, le renouvellement des formations fructifères est réalisé. Dans ce cas, il est plus recommandé d’extraire les petites branches fructifères présentes sur les grosses branches. Celles qui sont présentes autour des parties internes sont tout de même concernées. Ainsi, les drageons et les branches longues sont retirés et le feuillage est plus aéré. Il faut noter que les branches verticales ne sont pas impliquées dans la production. À l’intérieur de ces dernières se trouve la sève qui évolue plus vite que les branches horizontales et courbes.