La plate-forme Prestashop : quelques avantages et inconvénients

De nos jours, si vous êtes un amoureux du numérique, et vous aimez le commerce en ligne alors vous devez adopter le Prestashop. Il est véritablement considéré comme la meilleure plate-forme pour la création des sites e-commerce. Prestashop se présente également comme gestionnaire de contenu numérique. Utilisez notre article pour en savoir sur le Prestashop, connaître quelques-uns de ses avantages et inconvénients dans la création de boutique en ligne.

La plate-forme Prestashop et un bref historique

Oui, vous aimeriez avoir une plateforme e-commerce qui est totalement facile, accessible et sécurisée, opter donc pour Prestashop. Elle a été officiellement lancée en 2005 par quelques étudiants de la grande école d’informatique (Epitech) en France. C’est une solution qui a rapidement aidé à conquérir plusieurs sites e-commerce. Très vite, elle s’est imposée dans le monde de numérique plus précisément dans le domaine de l’e-commerce. En effet, il est un élément clé pour l'e-commerce. Pour les utilisateurs avertis, c’est un logiciel open source qui est gratuit et complet. Il est simple et facile à utiliser. Essayer de cliquer ici maintenant pour voir plus.

Avantages de Prestashop

Comme avantages, Prestashop permet de créer des fiches très bien détaillées pour les produits. Il facilite la gestion des stocks et aussi des tarifs, la classification des différents produits selon chaque catégorie. Prestashop permet aussi de facilement sur internet. Avec Prestashop, vous avez le choix entre plusieurs thèmes graphiques, plus de 1500 thèmes qui sont de très bonne qualité. Le plus grand avantage est que Prestashop a une grande communauté, on parle de 800 000 membres environ, qui sont prêtes à faciliter les échanges.

Les inconvénients

Il possède moins d’inconvénients. Très facile l’optimisation du SEO, avoir une base technique irréprochable si vous souhaitez personnaliser de façon approfondie votre boutique en ligne. Cette plateforme marche plutôt bien avec les petits et moyennes entreprises. Lorsqu’elle a besoin de s'étendre plus, il n'est pas bon choix.