Le candaulisme, une affaire de sexualité : comprendre

Le candaulisme est une pratique liée à la sexualité dans laquelle des personnes donnent volontairement la possibilité à d'autres d'avoir une intimité sexuelle avec leur conjoint. Avez-vous déjà entendu parler de ce mot sans réellement comprendre ce que ça veut dire ? Vous tombez à pique dans la lecture de ce contenu : tout l'essentiel y est. Lisez !

Que savoir de ce terme : le candaulisme

Le candaulisme est un voyeurisme sexuel accru (d'une autre dimension). Des personnes sont excitées à voir d'autres personnes jouir des rapports sexuelles devant eux. C'est une pratique qui se fait sous le consentement de plusieurs individus. Les pratiquants sont fiers de partager ou d'exposer leurs conjoints à plusieurs personnes libres de jouir de leurs sexes. Le candaulisme est une jouissance qui répond au fantasme et à une excitation psychologique et cérébrale. Il est plus poussé que le voyeurisme et l'exhibitionnisme, lesquels sont sans lien affectif. candaulisme à Montreal : cliquez sur ce lien pour découvrir les astuces utilisées pour le pratiquer avec les Canadiennes.

Quel est l'origine du candaulisme ?

Le candaulisme tire son nom de celui d'un ancien roi (VIIIe siècle av-JC) nommé Candaule, roi de Lydie. D'après l'histoire semi-légendaire qui raconte ces faits, celui- avait une femme qu'il trouvait "plus belle que toutes les autre". Candaule ne cessait de venter son épouse devant Gygès ("officier de sa garde du corps"). Dans la poursuite de sa propagande, le roi contraint celui-ci de coucher avec la reine, pour se le convaincre lui-même. Cela s'est réellement produit, mais la femme crut que son mari avait posé cet acte pour l'humilier. Elle a donc fait un complot avec Gygès, lui faisant deux propositions : accepter de se faire exécuter ou tuer le roi. C'était sa vie contre celle de Candaule. Il a donc préféré vivre, tuer le roi et prendre le trône.
C'est probablement depuis cette époque que cette pratique a continué d'exister pour prendre le nom de <>.