Le CBD est-il dangereux ?

Le CBD (cannabidiol), dérivé du chanvre a, pendant longtemps souffert de toutes sortes de préjugés pour ce qui concerne son influence sur la santé humaine. Si de sources officieuses, certains chercheurs semblent convaincus des multiples vertus du CBD, d’autres ne semblent partager la même opinion. Que retenir concrètement donc au sujet du CBD ? Est-il dangereux ou non ? Lisez cet article.

Le CBD : un atout pour la santé humaine

Le CBD, en principe, traité et utilisé dans les bonnes conditions ne devrait présenter aucun signe de danger ; allez sur le site ici, pour plus d’informations. Outre les professionnels de santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a aussi martelé que loin d’être une drogue, le CBD n’est pas nocif. Contrairement aux dégâts du THC, on lui attribue plutôt des propriétés thérapeutiques. Il existe d’ailleurs des traitements conçus à base de CBD pour des cas de maladies telles que l’épilepsie. En dehors de ce traitement antiépileptique qui est déjà disponible, le CBD fait aussi l’objet d’une panoplie de recherches dans le domaine des anxiolytiques, antiinflammatoires et analgésiques. Selon certains professionnels de l’addictologie, le CBD possède non seulement, des propriétés relaxantes mais induirait aussi un sommeil paisible.

Le CBD : des risques de santé en vue ?

Il est certain que le CBD, détient à son actif, toute une bagatelle de potentialité à offrir au secteur de la santé humaine. Cependant, il faut noter que le CBD pourrait représenter un potentiel risque de santé lorsque qu’il n’est pas utilisé dans un cadre purement médical. Etant donné qu’il demeure encore un sujet d’expérimentation dans certains domaines de la santé, une consommation abusive peut provoquer des séquelles sévères. D’autres professionnels de santé interrogés à ce sujet confirment que le danger du CBD se trouve dans la dose administrée. Pour ces derniers, une forte dose de CBD ingérée est susceptible de provoquer des troubles gastro-intestinaux. Il en est de même pour les fumeurs de fleurs de cannabis riches en CBD qui s’exposent à des pathologies respiratoires et cardiaques. Non seulement, ce mode d’administration est proscrit mais les mauvaises qualités (non certifiées) de CBD représentent aussi des menaces éminentes pour la santé. En conclusion, une bonne qualité de CBD consommée modérément ne représente aucun risque de santé.