Les États-Unis renforcent les restrictions aux frontières

Lors d'un point de presse, l'administration Biden a annoncé qu'elle maintiendrait les restrictions frontalières actuellement en place. L'administration a également annoncé que les voyages non essentiels des États-Unis vers le Canada et le Mexique ne reprendront pas avant la fin du mois prochain.

La frontière était censée ouvrir ce mois-ci. La fermeture est en cours depuis le début de la pandémie, et c'est la deuxième fois que l'administration Biden repousse la réouverture de la frontière. Certains législateurs américains ont exhorté l'administration Biden à lever la fermeture de la frontière car de nombreuses entreprises proches de la frontière n'enregistrent pas de ventes.

Le Canada et le Mexique sont d'accord avec le gouvernement américain

Au cours du point de presse, le porte-parole de la sécurité intérieure a déclaré que le Mexique et le Canada étaient d'accord avec le gouvernement américain. Le porte-parole a ajouté que les trois pays estiment que l'ouverture des frontières augmentera les taux de transmission du virus, ce qui entraînera finalement plus de décès. Pour éviter les dépenses après le décès d’un proche Vivi un site intéressant pour connaitre les avantages d’une assurance obsèques.  Le ministre canadien de la sécurité publique, Bill Blair, a également annoncé l'extension des frontières sur son compte Twitter. 

Opposition du Canada face à la réouverture des frontières

Le Canada a toujours été opposé à la réouverture de la frontière en raison de la pandémie de coronavirus. En février, le pays a renforcé ses exigences en matière de tests pour les voyageurs rentrant au Canada par voie terrestre. Les États-Unis ont envisagé de mettre en place des exigences en matière de tests pour les voyageurs rentrant aux États-Unis par voie terrestre.

Bien que les efforts continuent d'être menés, il est préférables de limiter les déplacements entre ces pays. Cette option a été prise à l'unanimité. Ensemble, ces pays d'Amérique ont décidé d'éradiquer cette pandémie.