L'essentiel à savoir sur comment cultiver le framboisier

Vous avez un jardin, et vous souhaitez faire la culture du framboisier dans ce dernier. N'ayant aucune notion sur comment cultiver ce fruit, vous vous demandez comment faire. Afin de vous permettre de réaliser votre souhait, nous avons élaboré pour vous dans cet article quelques techniques à mettre en place pour faire la culture de votre framboisier. Lisez pour en découvrir le contenu.

Le framboisier : que faut-il en savoir ?

Le framboisier est une plante vivace à tiges dressées, ligneuses de 1 à 2 m qui donne des fruits nommé framboise. Pour plus de précisions, allez cliquer ici maintenant. En effet, ce fruit contient des nutriments comme de l'eau, des fibres, des glucides, lipides, protéines, minéraux et des oligo-éléments (manganèse, vitamines) qui sont indispensables à la bonne croissance de l'Homme. Il est généralement cultivé dans les pays tempérés et a une espérance de vie de 10 ans. Pendant la première année de récolte, les framboisiers ne produisent pas assez de fruits. Il faut donc attendre 2 ans avant de récolter assez de framboises.

Cultiver le framboisier : astuces

Pour cultiver un framboisier, il faut en premier lieu creuser un trou d'environ 50 cm de profondeur et de 60 cm de large. Une fois que vous aurez fait le trou, mettez du compost ou du fumier et rajoutez un peu de terre puis plantez votre arbuste. Faites attention à ne pas trop enterrer votre jeune plant. Une fois que votre framboisier se développera, entretenez-le tout en le taillant de façon régulière pour l’aider à pousser à la verticale et arracher les vieilles branches. Pendant la saison de la récolte, faites attention à la manière et le temps de cueillette. La récolte des framboises étant une tâche sensible, il est le plus souvent conseillé de faire la cueillette le matin, afin de les protéger contre les agressions des rayons solaires. Après la moisson de ces dernières, veuillez bien les éparpiller sous la pénombre afin d’éviter qu’ils ne se compressent. Conservez-les ensuite dans un contenant pas trop important, ni trop abondant ni suffisamment large afin qu’ils ne compressent pas sur leur propre masse. À titre informatif, retenez que l'un des maux du framboisier est la décolonisation des feuilles qui est souvent liée à une déficience en fer. Ceci dit, n'oubliez pas de chaque fois faire le ménage du sol et d'y ajouter du fumier à la fin de l'hiver ou après la récolte.