Rupture conventionnelle : quel avantage

Aujourd’hui, il existe des lois centrées sur le travail qui permettent aux employés et à l’employeur de rompre les contrats sans pour autant passer au licenciement. Il s’agit de la rupture conventionnelle. Différente du licenciement, cette rupture conventionnelle présente bien des avantages.

La rupture conventionnelle l’avantage d’un employé

Après qu’un salarié et un employeur soient mis d’accord pour signer un contrat de travail, il se peut que ses derniers discutent de rompre le contrat pour diverses raisons. Mais face à cette nouvelle option il se peut qu’on se demande si la Rupture conventionnelle est avantageuse. Pour répondre à cette question nous pouvons dire oui c’est avantageux d’une part pour le salariés et l’employeur. En effet, la rupture conventionnelle peut être avantageuse pour un salarié qui a d’autres préoccupations plus importantes que celle qu’il occupe. 

De même dans le cas l’employé est licencié il n’a même pas le droit de toucher à l’indemnités alors que si c’était la rupture conventionnelle il aurait encore la chance de toucher à l’indemnité. Il a également le choix de décider de quand il doit partir, ce qui n’est pas le cas si c’était une démission.

 En plus de ces avantages, l’employé n’a pas de souci à se faire s’il décide de travailler ailleurs. Il est notifié que pour raison de bonne moralité certains employeurs veulent en savoir plus sur la vie de leur employé avant de signer contrat avec eux. Du coup, s’il est révélé que ce dernier a eu un passé de travail non-encourageant il sera refusé. C’est donc la raison pour laquelle il est bon de quitter dans une meilleure condition.

La rupture conventionnelle avantage pour les employeurs

Il faut dire que la rupture en douceur avec les employés avantage bien les employeurs. D’abord, la rupture conventionnelle permet à l’employeur de ne pas passer par le licenciement qui demande de protocole. 

En plus, le rupteur conventionnel fait gagner du temps aux employeurs qui négocient dans la sérénité sans perturber le reste de l’équipe. Enfin accepter passer un employé à la négociation c’est le respecter et ce dernier respecte à son tour l’employeur de l’avoir donné l’opportunité de partir sans discuter